Space Art #012

Yo ! 🙂

Désolé pour l’interruption des dernières semaines. Idéalement, je devrais faire un post ADMIN spécifique pour détailler la chose, mais sachez que je n’étais pas en vacances (…loin de là !). Les raisons de ce hiatus ? Tout simplement des ennuis techniques indépendants de ma volonté, qui m’ont tenu dans l’impossibilité de poster régulièrement. Et on peut y ajouter bien sûr un gros coup de mou physique (chaleur, santé). Mais on reprend, voyez : c’est déjà reparti ! « Warp 3, mister Sulu. »

Et en plus on revient avec du TRÈS TRÈS LOURD ! Comme je disais récemment, 2022 c’est le grand retour de la rubrique « Space Art » où je partage habituellement mes créations graphiques. Et donc aujourd’hui, je vous offre une nouvelle scène de science-fiction, un shader que j’ai peaufiné (« improvisé ») fin juin avant de le sortir sur Shadertoy la semaine dernière.

Alors bon, désolé par avance : ici aucun super-algo de « lancé de rayon », pas de 3D qui déboîte, ni de triple appel récursif inversé à polymorphisme fractal. Nononon, on est sur du bon vieux Space Art bien classique, en 2D avec un maximum de mix, de smoothsteps, et de dégradés de couleur. Mais judicieusement utilisés pour créer une ambiance, un délire tenant de la SF, de Moebius et des jeux vidéos des années 80. Bref, ce shader s’intitule « Les Ventifacts Géants De Calientis V » (« Giant Ventifacts Of Calientis V » en anglais). J’ai bien sûr ajouté une composition de Skaven252 pour augmenter l’impact : l’excellentissime « A Defender Rises ». Allez, lancement !
 

 

Musique : A Defender Rises par Skaven252
Licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 3.0)

Pas mal, hein ?! 😎 Les shadertoyers semblent avoir apprécié le côté futuriste, ils se sont montrés fort enthousiastes dans les commentaires, ça m’a vraiment fait chaud au coeur vous n’avez pas idée. Et d’ailleurs, on retrouve parmi eux des noms que les habitués de la rubrique « Shady » auront reconnu.

Mais la cerise sur le gâteau, le truc dingue pour lequel je n’étais pas prêt, c’est qu’à peine publié, mon programme a été sélectionné pour devenir « Shader de la Semaine ». Pas mal, pour un gros tas de smoothsteps, de bruit lissé et de fonctions trigo vite paramétrées. Donc jusqu’à lundi prochain, vous pouvez voir « Giant Ventifacts » directement sur la page d’accueil de Shadertoy, et… j’en suis le premier surpris. Jusqu’ici, je n’avais que rarement de retours sur mon travail, mais cette communauté a été franchement positive et pleine de soutien. Pour diverses raisons, j’avais oublié à quel point c’est motivant, réconfortant, et une part intégrale du processus créatif. Merci à tous du fond du coeur, donc. (cf la scène du feu d’artifice à la fin d’Ocean’s 13, l’échange entre Reuben et Basher…)

Bon et sinon, pour le côté plus scénaristique, je vous suggère de faire un tour directement dans le code du shader. Il contient en effet un délire (en anglais) reliant l’animation à l’univers des Mardis Scene Music ! Avec l’indomptable Commandant et l’exquise Rangiroa, bien sûr. Un genre de teaser des 400 prochains épisodes de la saga ! « Ooh Yeah ! »

À très bientôt sur BaseLunaire.Fr

Space Art #011

La rubrique Space Art fait son grand retour sur Baselunaire.fr, après plus de deux ans dans les limbes ! 😀

Je vous propose donc ma dernière création : « Coup de Soleil Exawatt » (« Exawatt Sunburn »). Il s’agit d’un combat aérien entre deux chasseurs futuristes, enfin, plutôt un genre de poursuite infernale au ras du sol avec du bon gros laser qui tache…

Le détail qui change tout ? Hé bien vu l’évolution des deux dernières années, c’est carrément une animation. Un shader qui bouge, qui s’agite. Qui clignote et joue de la musique ! (…du Skaven252, bien sûr) Il y a même une fausse citation dans le code, juste pour pousser le délire encore un cran plus loin. Fromage ET dessert, mesdames, messieurs, parce que la France, les traditions, la QUALITAY (!), tout ça, tout ça. On y va ? Allez c’est parti !

 

 

Musique : « Mauler, Healer, Fighter, Squealer » par Skaven252
Licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 3.0)

Trucs et astuces :
—Si la musique ne démarre pas toute seule, faites « pause », « retour », et « play ».
—Cliquez-glissez la souris pour modifier l’angle de la caméra et augmenter l’effet dramatique. En choisissant votre moment, il y a moyen de faire des captures d’écran très sympas pour la couverture d’un livre, celle d’un jeu vidéo, un fond d’écran, ou l’illustration d’une musique Soundcloud/Bandcamp.

Voilà. Ce shader n’est que le dernier d’une longue liste sur laquelle je travaille depuis un an, du coup vous pouvez raisonnablement vous attendre à d’autres surprises du genre dans les prochains mois. Mais je n’oublie pas Blender, ou même l’illustration 2D pour autant. Là encore, j’ai des trucs en retard à vous présenter.

Donc on se retrouve très bientôt !

Space Art #010

Vacances incroyables dans le Centre Galactique !

Deux jolies touristes posent devant la cité-dôme récemment reconstruite.

Flamicogyre, joyau de l’Empire Mig, se tenait là, devant lui. Étincelante. Ressuscitée.


Aujourd’hui, une illustration sur laquelle j’ai bossé de longs mois. Je n’en suis pas totalement satisfait, mais vient un moment où il faut continuer à avancer.

Plus de 400 révisions quand même (un record personnel), pour partir d’un simple palmier sur fond jaune et arriver à une scène presque digne d’un « visual novel » (…and just like that, Yoyo could suddenly write visual novels all by himself). Une version plus « habillée » viendra peut-être, en fonction de la motivation. Elle existe déjà mais j’envisage d’utiliser l’image modifiée pour un genre de fan-art, donc… patience. 🙂

L’objectif, par rapport à la dernière illustration, était de hisser le niveau d’un cran (pas simplement une fille de dos, mais de face ! Non, pire : de 3/4 face ! Et pas un personnage, mais DEUX !). Haha, plus vite dit que fait, j’ai galéré rien que sur les croquis initiaux qui n’étaient pas parfaits, et il a fallu les modifier « au vol » à la souris sous Gimp, pitié, achevez-moi, plus jamais ça.

La grande leçon : faites en sorte que votre croquis soit nickel AVANT de le numériser.

La musique d’accompagnement du jour est une plage synthé d’un compositeur que j’écoute depuis trente ans, Skaven, un ancien zikos de Future Crew, le groupe de démo finlandais des années 90. Apparemment, il continue sa carrière musicale, et ce qu’il fait est, à ma grande surprise, toujours aussi bon. Si seulement tous les artistes pouvaient avoir ce profil évolutif !